À LA DÉCOUVERTE DU CRISTAL DE BOHÊME

À LA DÉCOUVERTE DU CRISTAL DE BOHÊME :

Voyage au coeur de la ville de Prague en République Tchèque. À la découverte d’un artisanat unique et créatif, le cristal de Bohême. Dans cette région de l’ancienne Tchécoslovaquie, l’industrie verrière y est très développée. La naissance de la verrerie de Bohême remonte à la première moitié du treizième siècle. Découverte d’un industrie encore florissante de nos jours.

Region-de-boheme

UN PEU D’HISTOIRE :

Pourquoi cette région de Bohême du nord ? Tout simplement pour la richesse des matières premières présentes. Ainsi, grâce à un apport suffisant de sable siliceux, et de bois pour alimenter les fours, les conditions les plus favorables y étaient établies.

Le développement de la verrerie remonte au roi Charles IV. À cette époque, la production était essentiellement du verre de forêt teinté de vert qui devint populaire auprès des cours de dirigeants et des clients étrangers. Par la suite, les techniques de production évoluèrent.

La verrerie de Bohême va alors influencer toute l’Europe, puis le monde. Tel de véritable tailleur de pierre, les artisans manient la coupe et taille de verre comme personne auparavant. On y découvre des motifs très variés, réalisés dans la masse.

Cristal-de-boheme

LE DEVELOPPEMENT DE LA VERRERIE DE BOHÊME :

De nouveaux procédés de fabrication se développent avec l’arrivée de machine. Ainsi, Caspar Lehmann, un bijoutier et tailleur de verre travaillant à la cour de Rodolphe II, avance une nouvelle technique utilisant une machine de découpe avec des roues en cuivre. L’arrivée de ces machines vont permettre de pouvoir tailler le verre d’une manière beaucoup plus simple, et ainsi d’offrir ces créations au plus grand nombre. C’est à partir de ce moment qu’apparaît le succès massif du cristal baroque tchèque au cours des décennies suivantes.

Avant la seconde guerre mondiale, la plupart de la production était répartie entre différents ateliers artisanaux. Ainsi, on comptait plus de 8000 producteurs indépendants. Après la seconde guerre, le gouvernement va alors décider de nationaliser et concentrer la production de cette industrie florissante !  Il regroupe toutes les usines en une unique entité, et crée une structure à part dédiée aux ventes à l’export. Ce n’est qu’en 1989, lors de la chute du communisme, que les usines et petits producteurs vont reprendre leur indépendance, avec chacun leur style propre.

De part la gravure, les différents mouvements artistiques, en passant de l’Art Nouveau à l’Art Déco, s’expriment à travers le cristal tchèque.

Les XV ème et XVI ème siècles voient la production s’amplifier; commence alors une lutte technique et commerciale contre la renommée de Murano et Venise qui importaient des soudes pures en provenance des dépôts salins de la haute Egypte par voie maritime.

Au XVII ème siècle, l’appellation « cristal de Bohême » apparaît vers 1670 et consacre une qualité de verre blanc, à l’oxyde de plomb, mise au point dans la ville de Turnov, au nord de Prague.

Aujourd’hui, une des verreries les plus célèbre et prestigieuse de Bohême fut fondée en 1857 dans la ville thermale de Karlovy Vary. Moser, un nom symbole d’une marque luxueuse et haut de gamme.

cristallerie-moser

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s