COUPE EN LATTIMO AVEC JOUEUR DE LUTH ET JEUNE DAME

COUPE EN LATTIMO AVEC JOUEUR DE LUTH ET JEUNE DAME :

Venise, 1500-1510, Prague, National Museum.

Le motif en étoile, en latino avec des traces de dorures entre la coupe et le pied, se retrouve sur d’autres pièces en verre de Murano soufflé de l’époque, comme sur celle, décorée de flammes, des Musei Civici de Brescia. Il est inspiré des reliefs vénitiens de l’antique, en particulier de ceux que Pietro Lombardo réalisa pour la Scuola Grande di San Marco (1487-1495) et pour le Camerino d’alabastro, le « Cabinet d’albâtre » d’Alphonse 1er d’Este à Ferrare, dans les années 1490, aujourd’hui au musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.

La coupe de Prague fait partie d’un groupe de Lattimi présents dans différentes collections : Cleveland Museum of Art, Corning Museum of Glass (NY) Kunsthistorisches Museum de Vienne, Museo del Castello del Buon Consiglio de Trente. Ce sont des coupes nuptiales ou d’amour, décorées à l’émail de bustes de jeunes filles et de jeunes garçons, clairement inspirés des figures féminines et masculines du peintre vénitien Vittore Carpaccio. La représentation de profil est la plus courante dans les décors d’émaux sur verre et dans la faïence italienne de la même époque. Le portrait de face, plus rare, est probablement lié à l’évolution du genre du portrait. À Venise le portrait de trois quarts se diffusa à partir des années 1470.

Sur une face est peint un jeune homme jouant du luth, thème que l’on ne retrouve pas sur d’autres lattimi à figure masculine. Cet instrument à cordes, d’origine arabe, était, tout autant que ceux à clavier, parmi les plus prisés dans la culture musicale vénitienne du XVIe siècle alors particulièrement vive et très présente dans les milieux sociaux, aristocratiques, bourgeois ou populaires, comme en attestent les inventaires de l’époque.

Le musicien peint sur le lattimo de Prague est clairement inspiré de figures peintes des oeuvres de Vittore Carpaccio, la chevelure, en particulier, rappelle celle du Saint Georges qu’il peignit pour le cycle destiné à la Scuola degli Schiavoni (1508). Cette source iconographique a été associée à un autre portrait d’homme, peint sur la coupe du Corning Museum of Glass. Elle rappelle en outre celle d’un personnage jouant du luth dans un dessin de Carpaccio, Les tentations de saint Jérôme, daté des années 1500-1507 et conservé au British Museum.

La jeune dame, peinte de l’autre côté de la coupe et tenant une grenade, peut être rapprochée, avec de très légères variantes, des bustes de femmes qui ornent trois autres lattimi (coupe de Vienne, verre du Cleveland Museum of Art et verre du Museo del Castello del Buonconsiglio à Trente) et un calice en verre vert du British Museum. Tous ont été mis en relation, d’un point de vue stylistique, avec les Deux dames vénitiennes, peintes par Carpaccio dans les années 1590. La présence d’une grenade à la main de la jeune dame est un symbole de fertilité et de prospérité. Cette interprétation confirme, avec d’autres éléments telle que la figure du joueur de luth, la destination amoureuse et nuptiale de la coupe.

La confrontation avec les oeuvres de Carpaccio, peintes entre la fin du XVe siècle et la première décennie du suivant, permet de dater la coupe de Prague des années 1510. Date qui est confirmée par l’analyse des vêtements de la coiffure des deux jeunes gens peints sur la coupe.

Les archives du verre Murano fournissent des éléments de datation aux années 1500-1510. Quant à l’auteur du décor de cette coupe, il reste pour le moment anonyme, comme ceux de tous les émaux sur verre de la Renaissance et d’une grande partie des décors sur faïence de la même époque.

GRAND VASE OVOÏDE ÉMILE GALLÉ

GRAND VASE OVOÏDE ÉMILE GALLÉ :

Superbe vase en verre réalisé par Émile Gallé. Vase ovoïde en verre multicouche violet et bleu sur fond jaune, on y aperçoit une décor tournant gravé à l’acide d‘un paysage de rivière, animé d‘un personnage sur un pont. En savoir plus sur Émile Gallé ?

Hauteur : 41 cm.

NOUVELLE COLLABORATION DAUM – SERGE MANSAU

SERGE MANSAU : NOUVELLE COLLABORATION DAUM :

Serge Mansau renouvelle sa collaboration artistique avec Daum France et présente une série de trois sculptures lapin « Pinpin », disponible en bleu, rose, et vert.
Septembre 2016 : Les nouveautés Daum sont disponibles, Focus sur l’artiste Serge Mansau, l’homme aux 250 flacons.

Lire la suite de « NOUVELLE COLLABORATION DAUM – SERGE MANSAU »

DEVILLE CHABROLLE POUR DAUM

MARIE-PAUL DEVILLE-CHABROLLE POUR DAUM :

MARIE-PAUL DEVILLE-CHABROLLE POUR DAUM, Artiste incontournable de la scène artistique féminine, Marie-Paul est un peintre et sculpteur née en 1952, à Meknès, au Maroc
Célèbre avec ses sculptures en bronze, l’artiste n’hésite pas à se diversifier en collaborant avec la Maison Daum.

Lire la suite de « DEVILLE CHABROLLE POUR DAUM »

RICHARD ORLINSKI POUR DAUM

Richard Orlinski fait partie d’un des artistes en pleine ascension. L’artiste utilise principalement des matériaux contemporains comme la résine et l’aluminium, mais également le marbre, la pierre et le bronze. Pour Daum, l’artiste édite le bestaire »Born Wild »en pâte de cristal.

QUI EST RICHARD ORLINSKI :

Richard Orlinski est né en 1966 à Paris. C’est en 2004 que l’artiste débute la sculpture, et développe son concept « Born Wild ». Une série de sculptures très contemporaines, et aussi très impressionnantes, qui ne cède jamais au trash, à l’extravagance ou à l’éphémère.

Lire la suite de « RICHARD ORLINSKI POUR DAUM »